Votre panier est vide  Votre compte

Notre monde

J'écoute, je regarde, je sens... et je ne sais pas...

Que se passe t'il sur notre belle planète ?

J'en ai ma petite idée.

Comment faire, comment agir, je ne sais pas...

Les pokémon sont un problème potentiel pour la rentrée...

Une illusion, une irréalité est un problème pour la rentrée...

J'ai presque envie de dire que ce symptôme là est la métaphore pour tout le reste.

Une illusion, une chose n'ayant ni conscience, ni réalité pourrait être une entrave à l'instruction de nos enfants...

Le Burkini... qu'est ce qui vous arrive ? qu'est ce qui nous arrive ?

Des chamailleries et insultes sur le thème de comment nous nous parons pour la baignade... Avons nous régressé à ce point ?

Blancs, noirs, jaune, rouge... vert ? des disputes, des insultes...

Tout au long de ma vie j'ai rencontré beaucoup beaucoup de personnes, de tout genres, de toutes croyances, au carcan social différents...

Ce que ça m'a appris ?

L'extérieur ne démontre pas la personne, ni ses croyances, ni ses vêtements, ni sa couleur, ni ses fréquentations pas toujours si révélatrices, ni ses mots parfois mue par un vouloir être ne définissant pas l'être, ni rien... la seule vérité de son être je la trouve dans son regard, dans son coeur, dans ce qu'elle vibre au delà de tout ce que nous nous imposons les uns les autres...

Certains manipulateurs créé du bruit, beaucoup de bruit et oriente notre regard dans une direction dans le seul but que nous ne les regardions pas. Alors pour s'en sortir, nous n'avons qu'un moyen : rester centré, rester à l'écoute de nous mêmes pour ne pas nous perdre, pour ne pas laisser la peur générée par l'autre nous submerger et nous maîtriser, puis rester centré sur l'autre... quand il nous dit regarde la lune, nous continuons de regarder son doigt... Centré, concentré afin de savoir comment il a pu nous faire croire que la lune allait disparaître, elle qui sera toujours là à veiller sur nos nuits, comme pour nous rappeler que toujours la lumière est là quelque part.

J'ai appris que dans le chaos il ne fallait pas regarder les météorites tombées, mais prendre du recul... se retirer... rester centré pour préserver son énergie vitale, celle dont nous aurons besoin pour reconstruire après... Celle dont nous aurons besoin pour tirer les leçons de ces chaos qui ont toujours un sens au delà de ce qu'ils sont.

Je regarde en ce moment les météorites tombés,

Je regarde les doigts pointés sur la lune,

Mais je vois beaucoup de mes semblables tombés à genoux dans la peur...

Je comprends... et je sais être impuissante.

Je ne suis pas assez grande pour changer un plan qui dépasse ma seule petite vie de terrienne... pour dépasser ce plan, il nous faudrait nous unir... Mais la zizanie est plantée un peu partout, la même vitesse que les plants de monsanto... de la même manière...

Ce ne sera pas cette femme qui se promène dans sa tenue religieuse qui créera la polémique.

Ce sera celui qui orchestrera la polémique.

Et encore, il n'a alors fait que jeter la pomme... a bien y réfléchir donc, ce seront ceux qui se jetteront sur la pomme qui créeront la polémique...

Suis je pour ou contre Pikatchu ?

Pour ou contre la Burka ?

Pour ou contre des blancs en martinique ?

Pour ou contre toutes ces polémiques actuelles ?

Je n'ai pas envie de me poser la question.

Je n'ai plus envie de me poser la question.

J'ai envie de m'asseoir à côté d'une femme en burka et lui demander : parles moi de toi. J'ai envie de te connaître.

Je ne le ferais pas, car elle risquerait de ressentir cela comme une violence.

J'ai envie de dire que s'il y a des pokémon dans les établissements scolaires c'est que nous avons validé ça d'une manière ou d'une autre.

Après tout, où sont les parents dans cette pseudo affaire ?

Où sont les consciences ?

J'ai envie de dire que tout ces débats sont ternes et sans intérêts.

Je suis révoltée, certaines choses m'amènent souvent à réfléchir à comment nous pourrions faire autrement, à ce que je peux changer dans ma manière d'être pour surmonter, à mes choix politiques... Je suis révoltée oui. Mais dans la haine, non.

Je reste consciente que nous contribuons tous, y compris moi, à tout ça.

Je suis contre la haine et la violence, contre les meurtres d'innocents. Mais Pikatchu n'a tué personne, et les façons de s'habiller non plus...

Vous allez me dire : "si Pikatchu a tué ceux qui sont tombé d'un pont, où se sont fait écrasé". Non. C'est faux.

C'est l'inconscience qui a fait ça. Pikatchu n'y est pour rien.

Oui mais avec le Burkini on nous provoque. Non... désolée c'est toi qui te sent provoqué. Qui réagit. C'est donc ton toi qui créé la polémique et donne du pouvoir au Burkini.

Oui mais les terroristes... les terroristes sont des personnes qui sèment la haine et la peur. Si nous étions plus conscients, plus solidaires, plus présent à la vie........ ils perdraient leurs pouvoirs.

Oui mais les politiciens.......

Qu'attendons nous pour reprendre le pouvoir en créant nos alternatives ? Pourquoi chaque fois qu'une alternative est lancée des jeux de pouvoirs s'y installent et finissent par faire ressembler l'alternative à ce que nous voulons contourner ? ce ne sont pas d'interminables conversations sur des écrans qui vont les faire partir. Ni les insultes. Ni tout ça...

Les politiciens existent parce que NOUS les nourrissons.

Que nous nous raccrochons à eux et que nous leurs donnons le pouvoir. Sans nous ils ne sont rien. Et non le contraire.

J'ai envie de dire que tout ces débats sont ternes et sans grands intérêts, tant que nous n'y réfléchissons pas autrement qu'émotionnellement.

Que l'important c'est vous, comment vous sentez vous ?

Avez vous dit bonjour à votre voisin aujourd'hui ?

Avez-vous pensé à un ami qui vous manque ?

Avez vous un projet ?

Que voulez vous être ?

Qui voulez vous être ?

êtes vous heureux ?

Avez vous remarqué comme les roses sentent bons ?

Comme le parfum de cette fin d'été est doux et agréable ?

Avez vous entendu la musique de la vie ces derniers jours ?

Nous vivons un début de Chaos.

C'est vrai.

Mais nous ne nous en sortirons qu'en revenant à l'essentiel.

L'essentiel appelle le calme.

Le calme permets à la conscience d'être.

La conscience ouvre les portes vers les réponses.

Je vous souhaite une belle journée existentielle.

:-)

Et à ceux qui se demanderaient : "mais si on ne parle pas de tout ça, de quoi allons nous parler ???"

Je répondrais : Nous avons un monde à reconstruire... Nous pouvons attendre la fin du chaos pour en parler, ou commencer maintenant pour centrer notre attention sur le positif, la vie et la foi.

Je crois qu'avec tout ce qu'il y a à faire... nous avons de quoi discuter.

Bien sur, c'est moins "hard" et phénoménal... mais c'est tout de même bien meilleur pour nos vies terrestres, qui soit dit en passant, avec ou sans burkini, ne sont pas si longues que ça...

Je me permets des approximations... j'en demande pardon à toutes personnes qui s'en sentirait offensée. Ce n'est que pour raccourcir un partage qui pourrait être bien plus long :-)

Quoique vous pensiez, j'ai plaisir à vous connaitre et vous remercie, car vous me permettez d'avancer et de grandir. De débattre et d'échanger.

 

Courage

Vous devez être connecté pour poster un commentaire