Votre panier est vide  Votre compte

La graine du jour

Projection

"La graine du jour, que la pluie et le soleil la nourrisse afin qu'elle pousse.

Les projections.

la peur a ce mérite de générer un effet miroir où nous voyons chez l'autre ce que nous craignons le plus en nous mêmes.

Ainsi le voleur est il toujours méfiant du vol.
Une personne se cachant aura tendance à se méfier de ce qui se cache, etc...

Oui dans ce que nous redoutons le plus chez l'autre quand nous sommes dans la peur, et non plus dans une intuition consciente, pouvons-nous retrouver des parts de notre ombre propre.

Qu'est ce qu'une naissance à présent ?
Une naissance est une vie passant par un tunnel noir, poussé par de douloureuses contractions et trouvant la lumière.
Nous avons après notre premier passage, notre première sortie de la matrice de nombreuses autres naissances à vivre. De "nettoyageS".

A chaque fois, nous avons donc à regarder, si nous souhaitons réellement avancer, cette obscurité, et à vivre ces contractions... certes pénibles mais porteuses, de vie, de lumière, de libération.. nous amenant doucement vers la sérénité, si ce n'est celle matérielle, tout du moins celle de l'esprit.

Les moments de peur sont des moments clefs de nos vies. Nous pouvons soit les nourrir, soit prendre conscience de la part en nous qui à la fois souffre, et à la fois réagit à une projection, à un effet miroir.
Ainsi faisant, bien que douloureuse soit cette lucidité, elle nous permets de nous comprendre, d'entretenir l'humilité, de trouver le pardon, d'avoir plus de compassion pour notre prochain, car nous devenons nous mêmes réellement conscients de ce que nous sommes.

La mauvaise foi est une foi nourrie en une mauvaise chose. En une chose erronée. La mauvaise foi n'est pas toujours consciente et rarement malveillante, mais elle nous empêche d'évoluer, de progresser. Elle nous maintient dans le mensonge, mensonge qui nous le croyons nous protège.
"Si je ne regarde pas dans les yeux ce comportement là, alors il n'existe pas vraiment. Je ne reconnais pas mon erreur, car je ne veux pas imaginer que je puisse avoir fait cette erreur, les autres pourraient me condamner, et surtout je pourrais me condamner moi même."

Pourtant ce n'est pas une condamnation que nous recevons à dire là où nous pêchons, nous recevons le pardon, l'amour inconditionnel, l'aide nécessaire pour dépasser ça, et une compassion guérissante nécessaires aux Hommes parfois fragiles que nous sommes.

Cela est courage d'être de "bonne foi".
C'est se trahir Soi que de vouloir se cacher ses propres erreurs."

Claire Bressy 18/02/2014

Vous devez être connecté pour poster un commentaire