Votre panier est vide  Votre compte

Au Revoir Voyou

Vidéo Hommage à Toi mon Ami


Il n’est de maître qui m’ait enseigné autant que toi, 
Nous avons ensemble côtoyé tant de prairies, de montagnes, de chemins,
Nous avons ensemble couru, dormis, manger
Ensemble même nous avons hurlé à la lune… 
Va savoir si la lune nous entendait… les voisins sans doute 
Des heures assis au soleil, fermant à moitié tes yeux, 
Tu méditais… 
Sans attentes… Juste là, paisible… 
Tu as su accueillir tout ceux dont le cœur était bon de ton amour et leurs offrir comme pour toi-même ta protection,
Parfois je te parlais des heures durant… un peu comme là… et d’ailleurs je te vois là, fermant tes yeux, patient, sans jugements, quelles que soient les âneries que je puisse te raconter… 
Combien de peluches, d’os, de choses en tous genres as-tu laissé dans les jardins qu’ensemble nous avons habités ? 
Combien de nuits où tu m’as aidé à trouver sommeil ? 
Protéger toujours… le stress t’a gagné, envahi… à être trop vigilant, tu t’es épuisé… à trop gardé, devant cette rue trop passante pour toi… tu t’es consumé… 
Tu as été Voyou, le plus grand protecteur qui soit… 
A l’heure de ton départ, encore tu m’apprends, encore tu me protèges… 
Oui, il a fallu choisir pour toi… Choisir une vie sans émotions, car la moindre émotion eut fait accélérer ton cœur et chaque fois tu risquais de nouveau ta vie… la simple vue d’un chat et tu as fait un petit AVC… Ou choisir de te laisser partir…
Voyou mon ange, mon chéri… Combien vas-tu me manquer ? combien ne plus te sentir à mes côtés va être difficile… 
Tu m’as protégée de tant de danger… Tu m’as permis tant de fois par ta seule présence de dormir sur mes deux oreilles… Avec toi, jamais je n’avais peur… Fidèle gardien de moi-même au-delà de tout ce que l’on peut imaginer… 
Oui Voyou tu vas me manquer, mais une vie sans émotions… ce n’est pas une vie… ne plus t’emmener dans les champs voir des papillons, des oiseaux ? Ne plus te laisser sortir seul de peur que tu ne t’énerves sur un passant ? ne plus donc te laisser dormir au soleil tel tu l’aimais… 
Le seul cadeau que je pouvais te faire pour te dire « merci » était de telaisser aller à ce repos que ton corps réclamait… 
Vaillant guerrier jusqu’à la fin tu as tenu debout, grand sur tes pattes, 
Vaillant guerrier, jamais tu n’as émis une seule plainte malgré la souffrance que devait être la tienne… 
Je suis fière de toi mon Ami, mon compagnon… je suis fière de toi, chacun de tes instants à tes côtés m’a nourris…Un grand Maître à penser, à être, Un grand cœur d’Amour tu étais… tu es et tu resteras… 
J’aurais aimé que tu lâches prise… que tu ne gardes pas tant… mais mon chéri… 
A présent tu es en paix… et où que tu sois ne t’inquiètes pas… Ne t’inquiète pas…
Il est temps de vivre pour toi, dans cette nouvelle aventure qui t’attends… 
Nous te pleurerons encore beaucoup mon Voyou… Mais nous savons, et nous te souhaitons un nouveau voyage dans une vie sereine, une vie à toi et pour toi… Une vie de Joie et de soleil… de papillons et d’oiseaux… de rivières et de lacs où heureux tu seras, quel que soit la forme que tu prendras. 

Je t’Aime mon Voyou.

Vous devez être connecté pour poster un commentaire