Votre panier est vide  Votre compte

Acceptation ?

Ce jour je suis introspective.

Une personne me juge, et pour tout vous dire ça m'est égal.

Je regrette qu'elle me juge sans avoir le courage de me dire dans les yeux les choses... Mais pourquoi pas, c'est son droit.

Je pense à Galilée et à ceux qui l'ont condamné simplement parce qu'il avançait des choses qui ne correspondaient pas à leurs réalité... Je pense à Martin Horky qui lui aurait écrit :

« Les astrologues ont fait leurs thèmes astrologiques en tenant compte de tout ce qui bougeait dans les cieux. Donc les astres médicéens ne servent à rien et, Dieu ne créant pas de choses inutiles, ces astres ne peuvent pas exister. »

Une personne corrompue par son ego et ses croyances.

Je le dis bien souvent, "l'ego se noie dans le lac des certitudes"...

Oui donc Martin Horky et ce jeune Homme sont à mes yeux comparables, et je suis bien heureuse que cette forme de pensée n'est plus pleine puissance dans notre monde d'aujourd'hui. (espérant que cela reste ainsi d'ailleurs).

Nous pourrions faire chacun notre route, ce serait plus simple.

Mais le voilà qui cherche les preuves et va dans mes écrits chercher de quoi étayer sa thèse... "Qui cherche les preuves risque de trouver l'épreuve"... un autre de mes adages personnels qui ne se vérifie que trop souvent. Alors quoi, n'aurait il pas été plus simple et plus courageux de me poser les questions ? De m'interroger ?

Il m'a fallu sentir dans mes sens le problème et insister auprès de mon cher et tendre, son ami, pour enfin voir la vérité commencer à montrer son nez...

Le mal se construit ainsi, par détour, par débours...

Cette personne se permets d'intervenir dans ma vie, tentant de semer des graines de doutes dans l'esprit de mon aimé.

J'ai du mal à apprécier.

J'ai confiance en mon cher et tendre et arrive par ce fait à me maîtriser, bien que ma colère n'est pu s'empêcher de se manifester quelques instants.

Ceci passé, cependant, entre moi et cet homme un océan s'est bel et bien creusé.

Les relations pour moi sont basées sur la franchise, l'honnêteté, mais aussi sur l'ouverture d'esprit qui permets à chacun d'accepter l'autre pour ce qu'il est et non ce qu'il devrait être selon nous mêmes.

L'inquisition, la chasse aux sorcières et autres méfaits de l'histoire de l'Humanité ayant selon moi toujours, pu être évités par un simple bon sens, et une écoute de chacun...

Demandez à 10 personnes de regarder par la fenêtre.

Chacune vous dira ce qu'elle voit.

Aucune ne verra la même chose.

Mais c'est en prenant chaque vérité qu'au final nous obtenons une vue plus proche de la réalité...

C'est ainsi, l'Humain se complémente par ses frères ne faisant pour un seul que partie d'un grand et unique Tout. Bref... philosophie mise à part...

Ici donc, à cet instant, il me paraît bien compliqué de choisir d'avoir une relation avec un homme qui sans nul doute il y a 4 ou 500 ans m'aurait faite brûlée vive, torturée.

Oui, ceci étant, nous voici arrivé en 2016, je n'ai guère à craindre de lui, si ce n'est ces tentatives de contrôle sur ce que j'estime être ma vie... notre vie...

Une part de moi résistant à pardonner l'affront, il ne me reste plus qu'à avoir un dialogue avec moi même pour tenter de me faire accepter ce que mon être semble voir comme inacceptable.

Car... voilà bien le plus gros de l'ennui, sa présence à notre mariage futur est sur la table en jugement. Mon coeur ne cessant de me répéter que si mon Homme apprécie cet homme, je me dois de l'accepter... après tout ne vais je point signer pour le meilleur et pour le pire ?

Claire.

L'image ici jointe, est autant un message pour moi même, et pour retrouver l'humour nécessaire pour laisser ça glisser, que vers chacun de vous, pour nous rappeler que tout ceci n'est pas si grave :-D

201209031947 620x474

Vous devez être connecté pour poster un commentaire