Le Chi

Vent

Le mot énergie est entré petit à petit dans notre langage courant de part les arts martiaux notamment. Nous avons tous conscience qu’un flux invisible, une force traverse et anime les êtres humains.Le principe sur lequel repose le Feng Shui est que tout ce qui nous entoure relève d’une énergie universelle. Une substance subtile, immesurable et sans limite, qui compose le cosmos tout entier, circule dans le monde qui nous entoure, dans notre corps et notre esprit. On l’appelle le Chi (prononcé « tchi) en Chine, ki au Japon et Prana en Inde.

Le Chi est donc l’énergie vitale, que les asiatiques appellent énergie cosmique ou souffle vital du Dragon.

Cette énergie circule dans notre corps et en toute chose, il nous apparaît maintenant évident qu’elle chemine également dans nos intérieurs : habitations, locaux professionnels, magasins, etc., dans notre environnement.

Le Feng Shui nous permet d’appréhender et de corriger ce flux énergétique dans nos intérieurs. Et il va justement s’appuyer sur les vibrations des couleurs et des matières. Un Chi favorable dans un habitat doit être régulier, positif, fort, haut.

A l’image du vol des oiseaux, des ruisseaux, bref de la nature, le Chi doit circuler selon des mouvements amples et ondulants dans votre maison.

Même si nous ne le voyons pas, le Chi existe, nous entoure et nous fait vivre. Imaginez l’oxygène que vous respirez : vous ne le voyez pas, vous ne le sentez pas, il n’a ni goût ni odeur ni couleur. Et pourtant, s’il manque vous le ressentez : vous avez du mal à reprendre votre souffle, vous suffoquez. En très haute montagne, là où l’oxygène se raréfie, cela peut même créer des vertiges, des nausées ou des étourdissements.

Inversement, s’il est présent en trop grande quantité, il vous rend euphorique, presque ivre.
En cela, nous pouvons donc comparer le Chi à l’oxygène.

Eau
  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 
×